Cette réforme des retraites complémentaires signée en 2015 entre les partenaires sociaux ,qui gèrent paritairement les  régimes, apportent des évolutions majeures, et en particulier un régime de décote et de surcote…

pour tout savoir lire l’article ICI

INFO IMPORTANTE: le cas des salariés en carrière longue, (ayant cotisé 5 trimestres avant leurs 20 ans par exemple, et à condition d’avoir cotisé suffisamment de trimestres) qui peuvent bénéficier d’une retraite à taux plein dès 60 ans  et qui décideraient de repousser leur départ en 2019, est plus clair. ci dessous les explications:

Les commissions paritaires Agirc-Arrco du 15 mars 2016, ont précisé pour les personnes réunissant avant le 1er janvier 2019 les conditions du taux plein, le point ci dessous :
« Dans le respect du principe générationnel fixé dans l’accord du 30 octobre 2015, les Commissions paritaires ont décidé que les participants nés à partir de la génération 1957, remplissant les conditions du taux plein avant 2019 et liquidant leurs pensions de retraite de base et complémentaires à compter du 1er janvier 2019, sont exclus de l’application des coefficients de solidarité. Ces participants demeurent éligibles à l’application des coefficients majorants. »