Le Sneca, comme toutes les organisations syndicales, publie des comptes annuels établis par un expert-comptable et certifiés par un commissaire aux comptes… Il dépend à 90% des cotisations de ses adhérents et pour seulement 10% de subventions…C’est sa force…

Le potentiel « chèque syndical » qui n’a pas fait ses preuves, est soutenu par la CFDT…  Dans quel but ?

lire l’article ici