Question pertinente au moment où les réformes du droit social en préparation (les fameuses ordonnances) visent à réduire le champ d’action et les pouvoirs des instances représentatives du personnel dans l’entreprise…

Et bien, le résultat démontre que ces réformes ne se font pas avec l’accord des salariés, qui à 83% sont contre, et ils ne veulent pas non plus du référendum à l’initiative de l’employeur… Et ils sont nombreux à vouloir s’impliquer syndicalement… Soyez les bienvenus

lire l’article ici