Cette enquête n’est pas pour nous rassurer, mais les résultats ne sont pas nouveaux… En tout cas, le Sneca s’en fait l’écho, très régulièrement:

Excès de travail, manque d’autonomie, contrôles tatillons… les causes sont identifiées… A SRA, on pourrait rajouter excès de centralisation des alertes sur une seule population (les DAP) qui occasionnent une quantité excessive de mails sans aucune valeur ajoutée…

Nous demandons une étude rapide sur la réalité du travail des managers, très éloignée de ce qu’on imagine

l’article est ici